mercredi 26 mai 2010

Metteuse en scène


A.R. est une metteuse en scène internationale d'opéra, polyglotte, qui a même sévi en France. J'ai eu le bonheur de voir un spectacle mis en scène par ses soins et j'y ai pris beaucoup de plaisir.

On remarque d'ailleurs que "metteuse en scène" ne se prononce guère... alors : jouons donc à le caser dans les conversations le plus souvent possible, ainsi, on s'habituera à l'entendre. Pour le moment, on trébuche sur la dénomination comme s'il s'agissait d'un barbarisme. Où est le barbarisme, exactement ? Que les "puristes" ne me l'expliquent pas, merci. D'ailleurs, on dit bien "entremetteuse"...et là, il n'y a personne pour protester.

2 commentaires:

  1. Pour ma part je mets tout au féminin lorsqu'il s'agit d'une femme. Parce qu'il n'y a pas de raison et parce que l'emploi exclusif du masculin quant il s'agit de profession tend aussi à effacer les femmes. Et metteuse en scène ça sonne très bien! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Et je dirais même plus : tous ceux qui s'emploient à empêcher d'accorder un féminin aux professions de prestige le font uniquement pour barrer de facon souterraine le passage aux femmes dans ces professions-là. Je suis convaincue que c'est la seule véritable raison qui les anime même s'ils n'en ont pas conscience et même s'il y a des femmes parmi eux !

    RépondreSupprimer