vendredi 10 août 2018

Les Créatueurs

Avec la découverte par l'homme (être humain de sexe mâle) de son implication dans la conception de son espèce mais sans savoir exactement laquelle, l'être humain de sexe mâle a concocté une interprétation du monde ultra-mégalomaniaque, capable de déclencher une réaction en chaîne aboutissant à une Apocalypse que l'être humain de sexe mâle a lui-même prédit.

 Car l'être humain de sexe mâle a bien saisi au fond que son interprétation du monde est totalement éronnée et, du coup, l'aboutissement de cette monumentale erreur lui est apparu dès le départ. Car, non, et il le sait, l'être humain de sexe mâle n'est pas le Grand Inséminateur ni le Grand Fertilisateur qui possède la graine unique à déposer dans le contenant "femme" (femelle) afin que cette graine d'humain de sexe mâle y germe pour créer d'autres humains de sexe mâle et ainsi de suite. Le petit homo même pas sapiens ne détient qu'UNE MOITIÉ de graine, un élément inutile et vain sans l'autre moitié détenue par le "contenant", l'indispensable ovule, et si elle ACCEPTE de l'accueillir en son giron.
Seule l'union des deux moitiés de graine permet la réalisation d'un nouvel être VIVANT.
Il a beau aujourd'hui le savoir, l'être humain de sexe mâle continue à agir comme s'il était le Grand Germinateur universel :
Dieu, le Créateur avec son Fiston dénommé Le Sauveur (de quoi ? des femmes à l'origine du "péché". Quel péché ? Ben le péché, quoi ! Ou peut-être le pêcher, un arbre fruitier, ou alors la croyance dans le serpent qui se mord la queue, va savoir, les arbres fruitiers et les serpents sont très suspects auprès de l'être humain de sexe mâle pour la vision du monde qu'il veut imposer. Et les femmes aussi, bien sûr, majoritairement défenderesses d'abres fruitiers et de serpents).

Même si la vérité sur la procréation est révélée depuis 1827 par Karl Ernst von Baer et que l'ovule possède 300 fois la taille d'un spermatozoïde, l'homme n'en continue pas moins de se voir comme le grand, l'unique CRÉATEUR.


Il s'est inventé un Père Créateur, un Dieu mâle, qui tiendrait l'univers entre ses mains géantes, pourrait mettre sa grosse patte de mâle partout et se déplacerait en rampant cul nu (ou pas) dans les airs.








Il aurait une multitude de Fils créateurs capables de surpasser la (vraie) Force inconnue qui produit la vie (c'est-à-dire pas Dieu) et fasciné à donf par SES MAINS capables de fabriquer des objets. Morts, certes, mais qu'importe. Cela ne lui donne t-il pas le droit de vie et de mort sur l'univers ?




Cette Force inconnue qui crée de la VIE est l'ENNEMIE MORTELLE de l'être humain de sexe mâle. Elle fait de l'ombre à monsieur qui-voudrait-bien-être-le-grand-créateur-de-l-univers, à l'aspirant-DIEU. Il lui a donc déclarer une guerre mortelle. Il s'apprête même à colporter cette guerre sur la planète Mars.

Le monde du Créatueur est fait de glorification d'objets morts (voitures, armes et autres) + se comprend comme linéaire = va d'un point A à un point B (comme une voiture et une balle de revolver) et ne revient jamais en arrière.
D'où l'expression masculiniste consacrée : "Tu veux revenir au temps des cavernes ?".

Sauf que la vision matriciste du monde est très différente. Elle est cyclique comme la Terre qui est ronde et se pense en Éternel Retour comme l'hiver et le printemps, l'été et l'automne qui reviennent chaque année, le serpent qui se mord, bref, enfin... malheureusement plus maintenant.

                         (la roue de la vie féminine / the women's wheel of life))

Avec la très sotte prise de pouvoir du Créatueur, le cycle de la vie est interrompu.

Tout cela parce que ces messieurs ont un problème narcissique gigantissime qui les empêche de souffrir qu'une Force invisible les dépasse. Une Force qui ne serait pas du tout mais pas du tout, un être humain de sexe mâle !

Il est donc temps de répondre à l'appel du mouvement écologie -féminisme révolutionnaire pour l'ABOLITION TOTALE ET IRREVERSIBLE DU PATRIARCAT.  

4 commentaires:

  1. Très inspirantes, les analyses de Françoise d'Eaubonne vont revenir en force :) Merci pour le rétrolien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait, j'avais déjè écrit ce post depuis un moment, je cherchais juste une chute. Ton entrée me l'a donnée !
      Depuis j'ai une visite folle en provenance des USA et de, je cite, "régions inconnues". Je me demande si je dois me faire du souci.

      Supprimer
    2. De temps en temps, effectivement, ça marche comme ça ! On ne sait pas comment conclure, et tout d'un coup, quelqu'un-e publie un truc et ça te débloque. Ca m'arrive aussi. Mais non, ne te fais pas de soucis, Blogger débloque chez moi en ce moment : il ne montre pas mes provenances géographiques. De plus, les moteurs de recherche peuvent être domiciliés n'importe où sur la planète. Ca n'a pas grande signification si tu n'as pas installé Google analytics sur ta bécane et que tu utilises le pauvre outil statistique fourni par Blogger.

      Supprimer
  2. Très contente que vous soyez de retour après tout ce temps.
    :)

    RépondreSupprimer