mercredi 14 mai 2014

Alice Guy, le premier réalisateur qui ait jamais existé






Bien que je vienne de passer une demi-heure à tenter de mettre cette photo sur mon blog tellement il rame, je ne voulais pas laisser passer son presque anniversaire (bientôt quatre ans !) sans parler du festival de Cannes puisque
c'est à cette occasion que je l'ai commencé en 2010.
Pourquoi ai-je écrit "réalisateur" ? Réponse : pour signifier qu'Alice Guy n'est pas la première femme à réaliser un film (sinon j'aurais écrit "réalisatrice") mais la première personne au monde à avoir réalisé (et produit) un film. Comme pour les premiers dessins dans les grottes, comme pour les premières partitions de musique, peut-être même comme pour la roue, le feu et la majorité des inventions humaines, on dirait que ce sont les femmes qui inventent après quoi les hommes dominateurs, envieux et vexés dans leur orgueil, les poussent dans un ravin pour prendre leur place. Puis ils leur interdisent soit par décret soit par des moyens indirects, en les ignorant par exemple, comme on peut le voir au festival de Cannes depuis soixante ans, d'avoir une place créatrice dans la société, d'être célébrée et de voir ses oeuvres diffusées.
Jamais nous n'avons droit à une retrospective d'oeuvres féminines cinématographiques, et
certainement pas des films d'Alice Guy. Pendant que Fritz
Lang en fait l'objet régulièrement.

(J'ai découvert l'existence d'Alice Guy par l'intermédiaire de RFI : émission du 14.5.2014 "Autour de la question" (je crois) "Les femmes (sic) réalisatrices").

10 commentaires:

  1. Hier, j'ai dû m'y reprendre à 3 fois pour mon texte sur Pinterest ! Première réalisatrice ne collait pas, car le masculin réfère toujours à l'universel ! C'est dément, à s'arracher les cheveux ! Donc, il faut rabâcher : première au monde, pionnière universelle, effacée de l'HIStoire, pour laisser la place aux hommes... qui n'ont rien inventé. Ils se sont juste contenté d'attendre que ça marche pour se lancer dans le créneau et, bien sûr, effacer la pionnière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est extrêmement pénible. Les éditions iXe ont élaboré un code mais je ne l'ai pas en tête. Peut-être "lea premiere réalisatrieuce" ou qq chose comme cela. En tout cas on a besoin d'un langage non genré quand il s'agit du bien commun,
      Oui mais aussi je suis de plus en plus convaincue qu'ils n'ont quasiment rien inventé ou s'ils ont inventé un truc jamais vu ce que l'on pouvait en faire. Même la bagnole ! On n'en aurait pas plein les routes sans Bertha Benz qui a expérimenté la première bagnole http://fr.wikipedia.org/wiki/Bertha_Benz là aussi le premier conducteur fut une conductrice !

      Supprimer
  2. J'aime les film du début du cinéma. Merci pour cette découverte, à rajouter à la trop méconnue Mary Pickford.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ainsi que Jacqueline Audry, très célèbre à son époque mais hop ! dès qu'elle a été morte on s'est empressé de l'effacer. Il ne faut élever des monuments qu'aux seuls mâles.

      Supprimer
    2. En tant qu'ex-etudiante en histoire je ne peux qu'approuver quand je vois tout ces noms d'artistes, autrices, philosophes qui ont marqué leurs époques et dont les oeuvres ont été "perdues".

      Supprimer
  3. Ce matin ma page Google s'est ouverte sur une photo de http://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Gaetana_Agnesi
    Voilà t'y pas que Google se met à vous faire concurrence... :+)

    RépondreSupprimer
  4. Grand plaisir de vous lire à nouveau Euterpe !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai découvert Alice Guy en 2008 grâce au festival de films Femmes en Résistance.
    Et pour moi pas de souci d'orthographe: Alice Guy: réalisatrice du 1er film de l'Histoire. Ou le 1er film de l'Histoire a été réalisé par Alice Guy.
    Il y a quelques vidéos sur daily motion.

    RépondreSupprimer




  6. Irena Sendler



    Irena Sendler. Récemment décédée à 98 ans. Elle demanda pendant la 2ème guerre mondiale à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier, serrurier.



    Elle avait une motivation bien particulière.

    Elle connaissait les plans d'extermination des nazis envers les juifs, elle était allemande.

    Irena a caché des enfants dans le fond de sa boite à outils qu'elle transportait à l'arrière de son véhicule ainsi qu'un grand sac (pour les enfants plus grands)







    Elle avait aussi un chien à l'arrière qu'elle a entrainé à aboyer quand les soldats allemands la contrôlait à l'entrée et à la sortie du ghetto.



    Les soldats ne pouvaient rien contre le chien qui couvrit en fait le bruit que pouvait faire les enfants.



    Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.



    Elle fut arrêtée chez elle le 20 octobre 1943. Au quartier général de la Gestapo, ses tortionnaires lui brisèrent les pieds et les jambes. Mais elle ne parla pas. Condamnée à mort, elle fut miraculeusement libérée sur le chemin de l’exécution par un officier allemand que la résistance avait réussi à corrompre. Elle continua la résistance sous une autre identité jusqu’à la libération. Après la guerre, elle travailla dans la supervision des orphelinats et des maisons de retraite. Elle pense toujours qu’elle n’est pas une héroïne. « Je continue d’avoir mauvaise conscience d’avoir fait si peu », dit-elle.
    > >

    Irena garda tous les noms des enfants qu'elle avait fait partir du Ghetto et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre au fond de son jardin derrière sa maison.



    Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles; mais la plupart avaient été gazés.



    Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d'accueil ou ont été adoptés.



    L'année dernière elle a été proposée pour le prix Nobel de la Paix, mais n'a pas été retenue;



    C'est Al Gore qui fut primé pour son film sur le réchauffement de la planète.



    En sa mémoire 63 ans plus tard, Je participe à cet anniversaire, très modestement en faisant suivre ce message. J'espère que vous ferez de même..

    Nous espérons que cet EMAIL sera lu par plus de 40 millions de personnes dans le monde entier!



    Rejoignez-nous pour le transmettre autour du monde en le faisant suivre à tous ceux que vous connaissez



    Ne le détruisez pas! Cela vous prendra une
    minute pour le faire suivre !

    RépondreSupprimer
  7. merci ça fait plaisir à lire, toutes ces connaissances ignorées, c'est formidable de nous les partager !

    RépondreSupprimer