vendredi 7 mars 2014

Germaine Dulac, réalisatrice féministe des années 1920

Mon femmage à l'occasion du 8 mars va à Germaine Dulac, une grande cinéaste, dont le film "La souriante Madame Beudet" (1922) est un petit bijou de féminisme.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire