mardi 15 mai 2012

Le festival de la norme mâle

En exclusivité sur ce blog : les titres des films de la sélection SUPER ORIGINALE du festival de Can'ar(t ?)s (coin coin) 2012, un festival avec 0 % d'emmerderesse dedans :

Moonrise Kingdom : un couple disparaît mystérieusement... qu'est-il devenu ? Le suspens est terrrrrible !

De rouille et d'os :  Stéphanie, trop bêêlllllle mais estropiée !!!! Fera t-elle quand même bander les mecs ?

Après la bataille :  une Révolution de mecs pour des mecs...(whose else ?)

Reality  : la réalité c'est un truc de mec que les femmes se le disent une fois pour toute.

Paradis : Amour: seuls les mecs  savent en parler (who else?)

Des hommes sans loi : ENCORE  un film sur la Prohibition (what else?)

Au delà des collines : ...l'herbe est plus verte et les mecs sont moins des pédales.

Amour : seuls les mecs  savent en parler (voir plus haut)

La chasse : n'est pas un truc de gonzesses !!!

Vous n'avez encore rien vu : plein les mirettes pour quelques ronds, les filles !

Like Someone in Love : un vieil universitaire très érudit rencontre une jeune (et bêêllllle est-il besoin de le préciser?) étudiante (mais nettement plus bécasse que le crâne d'oeuf mâle), qui doit vendre ses charmes pour payer ses études... (what else?) alors que le vieux a des ronds et envie de chair fraîche, hein...alors : imaginez la suite, je relève les copies dans une minute. Un film 100% chromosomes XY

Dans un autre pays : ...l'herbe est plus verte et les mecs sont plus mecs...

Cogan : La Mort en douce : Brad Pitt (who else?) est engagé par un gangster (who else) pour enquêter sur un hold-up (what else?) ayant eu lieu au cours d'une partie de poker...(what else?)

La Part des anges : est réservée à ceux qui ne sont pas des gonzesses

Sur la route :  c'est pas un endroit pour les gonzesses

Holy Motors :  vroum vroum ! (what else?)

The Paperboy : La Papergirl n'a qu'à rester à la maison.

Post Tenebras Lux  :  après qu'un mec quelconque ce soit trouvé dans les ténèbres, il a vu de la lumière ou l'inverse. Tout est dans le "Tenebras" (what else?)...et dans le " lux" (what else?)

Cosmopolis :  une histoire où le président des États-Unis (un superlatif de mec) est en visite à Manhattan (un superlatif de ville de mecs) (what else?)

Dans la brume : pas "Quai des brumes" mais on n'y voit pas très clair non plus.
Un film brumeux comme un vrai mec.

Mud : un ado (mec tendre mais fort) aide un "vieux" fugitif (mec dur mais fragile) à échapper aux forces de l’ordre (des mecs) et aux chasseurs de prime (pas des pédales non plus) (who else?)

 

Des hors-la-loi, des gangsters, des chasseurs de primes, des flics, des motards, des mecs qui en ont dans le crâne, des présidents des État-Unis, des joueurs de poker, des prisonniers en cavale, des chasseurs de ce que l'on veut pourvu qu'ils chassent, des explorateurs de préférence armés, des guerriers et des révolutionnaires mâles, voilà ce que, entre autres modèles de virilité, veulent voir les sélectionnEURS mesdames !
Sur le plan féminin : des BELLES filles de préférence prostituées mais ce n'est pas obligatoire pourvu qu'elles ne rechignent pas devant les scènes de sexe.

Alors les réalisatrices ? Qu'est ce que vous livrez donc comme daube à ces vrais mecs de sélectionnEURS ? Vous croyez vraiment vous faire sélectionner avec des petites filles qui se déguisent en garcon (Tomboy) pour rigoler avec la seule fille du HLM ? Vous allez où, là ?

11 commentaires:

  1. Eh oui, grâce à Thierry Frémeaux, les femmes se contentent de montrer "leurs bobines" -jeu de mots- sur les marches de Cannes ! Et ce n'est pas parce que ce sont des femmes, c'est juste parce que le seul talent des femmes (enfin de certaines), c'est d'être bêêêêlles.
    Je rajoute un petit lien qui doit avoir à voir, avec trois courtes vidéos (bien berk !) sur les "dessous de Cannes" :
    http://www.lemonde.fr/festival-de-cannes/article/2012/05/14/les-dessous-de-cannes-immersion-nauseabonde-dans-la-grande-bleue_1701080_766360.html

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de lire le livre de Mona Chollet "Beauté fatale" (voir mon blog) excellente leçon de déconstruction du discours qui enferme les femmes et les pousse à devenir des "fashionista" pour les bénéfices hors pair de l'industrie cosmétique, avec la fameuse injonction: "sois belle et tais-toi.

    RépondreSupprimer
  3. Edifiante cette liste ! L'assommoir culturel hétéroviriarcal ronronne toujours à plein régime. Le problème c'est qu'on n'en peut plus de leurs histoires testostéronées à bloc. Il y a un manifeste qui circule grâce à La Barbe: http://labarbeacannes.blogspot.fr/

    A signer !

    RépondreSupprimer
  4. A zoé lucider : on observe cette catastrophe à chaque instant dans la rue !
    (Je vais venir faire un tour pour lire ce que tu en dis).

    A Héloïse : rien mais absolument RIEN ne bouge ! C'est terrifiant. C'est la récréation des petits mectons du matin au soir qu'ils aient 3 ou 103 ans. Et nous, nous DEVONS regarder et admirer ces sombres crétins jouer aux gangsters, au poker et aux révolutionnaires de mes deux ovaires.

    Oui comme tu le dis : on n'en peut plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (J'ai signé la tribune de la Barbe)

      Supprimer
  5. A Hypathie : hallucinant les films sur la pollution à Cannes ! Pollution "au dessus" (pollution des esprits) et pollution "en dessous" (le vivant non humain qui n'a rien demandé à personne). Cela résume parfaitement l'ensemble de l'"oeuvre" artistique masculine ! Malheureusement ils ne peuvent même pas briguer la Palme d'Or de la destructivité à Cannes. Au Niger, entre autres, où les bébés meurent de faim à cause d'Areva, il y a comme une certaine concurrence.

    RépondreSupprimer
  6. C'est consternant.
    J'ai trouvé sur wikipédia en anglais une liste de réalisatrices
    http://en.wikipedia.org/wiki/Women%27s_cinema
    Elles sont vraiment peu nombreuse.

    Sinon dans un autre registre j'ai découvert aujourd'hui la composition de l'équipe présidentielle.
    Le premier ministre est un mâle
    L'équipe comporte 8 personnes dont une seule et unique femme.
    Je ne serait pas déçue demain par l'annonce d'un gouvernement peut être paritaire mais où "les responsabilités ne seront pas les mêmes".

    Et à part ça, DSK demande 1 millions de dollards à Mme Diallo.

    Tout cela m'écœure et c'est pourtant la routine.

    RépondreSupprimer
  7. A mad meg : ne pas se fier à Wikipédia. Il y a beaucoup d'erreurs et de lacunes.

    DSK peut bien faire son numéro, sa réputation est faite. Il est déjà quasiment accusé de viol en bandes organisées. C'est juste la honte internationale ce mec !

    RépondreSupprimer
  8. A mad meg : à propos de DSK je copie/colle les mots de kali sur le blog d'Agoravox (trouvés dans les com's) : "[cette plainte c'est] De la poudre aux yeux n’ayant rien pour sa défense. Le jour de l’investiture de François Hollande, ce genre de scoop l’ancre définitivement dans une espèce de monde décalé, ou le judiciaire le dispute au sordide et qui n’a plus rien à voir avec le monde politique que nous souhaitons".

    RépondreSupprimer
  9. Yay, merci pour ce listing de *bons* films, hahaha.
    OMG on n'est pas sorti·e·s de l'auberge...

    RépondreSupprimer